[ Downloads ]   [ Home ]

 

Adrian le Roy

SECOND LIVRE DE GVITERRE

1555

 

14. A mes peines & ennuits.

A mes peines & ennuits
Vn seul poinct me conforte,
C'est que celle qui ie suis
N'ha mary de sa sorte:
Tinc tin tin de mon amy
Qui tant d'amour me porte,
Tinc tin tin de mon mary,
Le grand diable l'emporte.

Tous les iours de leur debat
Nouuelle on me rapporte,
Il la tence, frappe & bat,
Et n'ha qui la supporte:
Tinc tin tin de mon amy
Qui tant d'amour me porte,
Tinc tin tin de mon mary,
Le grand diable l'emporte.
Le vilain est si ialous
Et de mauuaise sorte,
S'il voit vn oiseau voller,
Il craint qu'il ne l'emporte.
    Tinc tin tin, &c.

Elle m'ha dit que ce iourd'huy
M'attendroit la porte,
Si ce malheureux mary
Ne luy enuoye escorte:
    Tinc tin tin, &c.

M'amie ha bon iugement,
Et sait si bien la sorte,
Pour faire que seurement
I'entre chez elle & sorte:
    Tinc tin tin, &c.

Close

Online text copyright ©, Harald Lillmeyer
www.harald-lillmeyer.kulturserver.de