[ Downloads ]   [ Home ]

 

Adrian le Roy

CINQIESME LIVRE DE GVITERRE

1554

 

15. Nous voyons que les hommes.

Nous voyons que les hommes
Font tous vertu d'aimer,
Et sottes qui nous sommes
Voulons l'amour blamer:

Ce que leur est louable,
Nous tourne deshonneur,
Et faute inexcusable,
O dure loy d'honneur,

Nature plus qu'eus sage
Noue en ha vn cors mis,
Plus propre cet' vsage,
Et nous est moinx permis.

O peu de congnoissance
De leur trop grand vouloir,
Et de leur impuissance,
Et de notre pouuoir.
O malheureuse enuie
Des hommes rigoureus,
Qui priuent notre vie
Des plaisirs amoureus.

Si des le premier age
Ce sexe audacieus
Par iniure & outrage
Voulut forcer les cieus.

Et si fut si moleste
Iadis au dieu des dieus,
Osant son feu celeste
Porter en ces bas lieus.

Ce n'est point de merueille
S'il nous ha aussi fait
Presqu'iniure pareille,
Sans luy auoir meffait.
Ayant par sa malice
Introduit finement,
Qu'aimer ne seroit vice,
Qu'aus femmes seulement.

Si leur outrecuidance
Sceurent punir les dieus,
Nous auons esperance
Qu'ils nous vengeront d'eus.

Et sera la vengence
Les vns mourans d'auoir
Eu trop de iouyssance,
Les autres de le voir.





 

Close

Online text copyright ©, Harald Lillmeyer
www.harald-lillmeyer.kulturserver.de