[ Downloads ]   [ Home ]

 

Adrian le Roy

CINQIESME LIVRE DE GVITERRE

1554

 

8. I'ay tant bon credit qu'on voudra.

I'ay tant bon credit qu'on voudra,
Mais autre ha ce que ie desire,
Pour vous i'endure & il prendra
Le merite de mon martire:
Vous le baisez sans qu'il vous tire
Plus d'une fois sans contredit:
Il en rid & moy soupire,
Voila comme i'ay bon credit.
Prince toute mon esperance
Est de tout bien estre interdit:
Il ha l'effet, moy l'aparence:
Voila comme i'ay bon credit.
Ie vous aime, & l'aimez mieus,
S'il n'est ainsi ie n'y voy goutte:
Car voir ou trotent voz yeus,
I'en suis plus seur que ie n'en doute,
Vous luy dites plus qu'il n'escoute,
Bien qu'il aime ailleurs, comme on dit,
Vostre suis, & vous luy toute:
Voila comme i'ay bon credit.
Prince toute mon esperance
Est de tout bien estre interdit:
Il ha l'effet, moy l'aparence:
Voila comme i'ay bon credit.
Vous vous assemblez volontiers:
Chacun le dit, & ie le pense:
Et si ne voulez point de tiers,
Ie croy pour fouyr la depense,
Vous luy donnez bien sans dispense,
Ce dout ie suis souuent desdit:
Ie sers, il ha la recompense,
Voila comme i'ay bon credit.
Prince toute mon esperance
Est de tout bien estre interdit:
Il ha l'effet, moy l'aparence:
Voila comme i'ay bon credit.

 

Close

Online text copyright ©, Harald Lillmeyer
www.harald-lillmeyer.kulturserver.de